Les fameux bandages… Les bandages sont une partie importante dans la vie d’un cavalier. Il s’agit d’un indispensable d’être en mesure d’effectuer un bandage correctement. Comment? Avec beaucoup d’heures de pratique!

 

Il existe différents bandages; le bandage de repos, le bandage polo, le bandage de transport et le bandage de queue. Ces bandages sont utilisés pour différentes raisons :

  • Protéger une plaie contre les insectes ou les infections.
  • Maintenir une médication en place.
  • Immobiliser une zone blessée.
  • Réduire et contrôler l’inflammation.
  • Stopper une hémorragie.
  • Fournir un soutien.
  • Réchauffer ou préserver la chaleur.
  • Protéger un membre contre un choc.
  • Protéger les crains de la queue du cheval.

 

Le bandage de repos

Parlons en premier lieu du bandage de repos. Le bandage de repos sert à maintenir des pansements et/ou de la médication en place afin d’activer la circulation sanguine. On doit s’assurer que le membre du cheval est propre et sec ainsi que le matériel qui sera utilisé. Appliquez le piqué juste en dessous du genou ou du jarret du cheval. Appliquez la bande de coton en commençant sous le genou/jarret et on descend jusqu’au centre de l’articulation du boulet. Remontez par la suite vers la destination initiale. Vous devez vous assurer que la tension du bandage est égale. Lorsque le bandage est terminé, vous devez pouvoir apercevoir environ 1cm en haut et en bas du bandage de piqué. Un bon bandage de repos doit ressembler à un tuyau bien droit et non au « Bonhomme Michelin ».

 

Le bandage polo

Ensuite, il y a les bandages polo. Ces bandages servent à soutenir et protéger les tendons et les ligaments lors de l’exercice. Le polo est fabriqué en tissu de duvet et ils sont présents dans une très grande variété de couleur. Le bandage polo s’applique d’abord sous le genou. Vous devez descendre le long du canon du cheval jusqu’au boulet. Rendu au boulet, vous devez effectuer un « V » à l’avant du membre et remonter le membre jusqu’au point de départ. Il est primordial d’avoir une tension adéquate afin de ne pas blesser le cheval.

 

Le bandage de transport

Par la suite, nous avons les bandages de transport. Leur rôle est simple. Il s’agit de protéger les membres du cheval lors d’un transport. Pour protéger les membres, vous devez utiliser un piqué long et épais.  Le piqué doit être installé de façon à ce qu’il touche au sol afin de protéger les glomes et la bande coronaire. Le bandage de transport s’effectue de la même façon qu’un bandage de repos.

 

Le bandage de queue

Nous avons finalement le bandage de queue. Ce bandage protège la queue du cheval lors d’un transport et prévient les risques de contamination durant la mise bas de la jument. Pour effectuer un bon bandage de queue, vous allez devoir avoir une bande élastique ou un polo avec une fermeture à velcro. Vous devez commencer en haut de la queue. Déroulez tranquillement le bandage le long de la queue tout en prenant des mèches de crins. Ça empêche le bandage de glisser vers le bas. Vous devez répéter la prise de crins à chaque tour. Vous devez arrêter de dérouler le bandage à environ 2,5 cm du bout du couard. Remontez graduellement vers le haut afin de terminer le bandage de queue. Notez bien qu’il est important de ne pas laisser un cheval avec un bandage de queue plus de quatre heures.

 

 

                   Bandage de repos                                   Bandage de transport                          Bandage de queue                                         Bandage polo

                                         

 

Astuces :

Avoir un membre propre et sec.

Avoir du matériel propre et sec.

Déroulez toujours en direction de la queue.

Le bandage doit être changé à tous les jours.

Si vous devez appliquer un bandage à un seul membre,
appliquez aussi un autre bandage au membre opposé pour apporter du soutien et un confort au cheval.

Avoir tout le matériel nécessaire avant de commencer un bandage.

Et pratiquez ;)