Supplément et Vitamine – MAD BARN – Three Amigos

Accueil>Boutique>Cheval>Soins & santé>Vitamines et Suppléments>Supplément et Vitamine – MAD BARN – Three Amigos
Accueil>Boutique>Cheval>Soins & santé>Vitamines et Suppléments>Supplément et Vitamine – MAD BARN – Three Amigos

Supplément et Vitamine – MAD BARN – Three Amigos

$129.95

Supplément alimentaire – Three Amigos

Vous voulez bénéficiez d'une remise additionnelle de 5% sur ce produit? Devenez membre en achetant Programme Avantage Chambriere.ca!

Description

Le complément d’acide aminés pour chevaux Three Amigos de Madbarn offre un mélange idéal de lysine, méthionine et thréonine pour garantir la bonne santé et le bien-être de votre cheval.

 

La lysine, la méthionine et la thréonine sont les trois principaux acides aminés limitants dans l’alimentation du cheval. Les acides aminés servent d’éléments constitutifs aux protéines.

La synthèse optimale des protéines ne peut avoir lieu que lorsque tous les acides aminés essentiels sont disponibles dans des quantités suffisantes. Les acides aminés essentiels ne peuvent pas être synthétisés dans le corps et doivent être fournis par l’alimentation.

Si les chevaux ne reçoivent pas des quantités suffisantes de ces trois acides aminés limitants dans leur alimentation, cela peut entraîner une altération de la synthèse des protéines et avoir des conséquences négatives sur la fonction immunitaire, la croissance, les performances et la santé en général.

Notre complément Three Amigos peut fournir des niveaux adéquats de lysine, de méthionine et de thréonine pour produire la synthèse optimale des protéines dans toutes les cellules du corps. Cela fournira à votre cheval les protéines structurelles, les enzymes et les composants immunitaires nécessaires pour promouvoir un bien-être complet.

Chez les chevaux, la lysine est le premier lacide aminé limitant, ce qui signifie qu’elle est la plus susceptible de manquer dans l’alimentation par rapport aux besoins physiologiques. Les taux de synthèse des protéines ne seront pas optimaux tant qu’il n’y aura pas suffisamment de lysine disponible. La méthionine et la thréonine sont souvent considérés comme les deuxième et troisième acides aminés limitants pour les chevaux.

Les chevaux dont les sabots se développent mal, qui ont poil de mauvaise qualité ou perdent en masse musculaire peuvent présenter une carence en protéines dans leur alimentation. Une production de lait faible chez les juments en lactation et un manque d’endurance sont des signes complémentaires de carence.

Fournir à votre cheval des niveaux adéquats de lysine, de méthionine et de thréonine dans son alimentation pourrait corriger les déséquilibres en acides aminés et appuyer le fonctionnement normal de tous les tissus du corps.

LYSINE

Une supplémentation en lysine est recommandée pour favoriser une croissance osseuse forte chez les jeunes chevaux ainsi que des articulations saines chez les chevaux en exercice et vieillissants.

La lysine améliore l’absorption du calcium par l’intestin, augmentant la disponibilité de ce minéral pour la formation d’os sains et participant aux activités du système nerveux et des muscles[5]

La lysine est également essentielle pour la formation du collagène, une protéine structurelle présente dans la peau et les eaux.

Elle est également nécessaire pour synthétiser la carnitine, un nutriment de type vitamine qui est important pour la production d’énergie à partir du tissu adipeux. La lysine peut également soutenir le métabolisme énergétique et les performances sportives des chevaux en exercice

Selon le rapport NRC (2007), un cheval de 500 kg à l’entretien a besoin d’un minimum de 18 grammes par jour de lysine avec un apport optimal estimé à 27 grammes par jour.

Les chevaux en exercice ont besoin de 29 à 35 grammes de lysine selon l’intensité de l’exercice qu’ils font.

Les besoins en protéines et en lysine de votre cheval changent au cours de sa vie. Pour un cheval sevré de 170 kg (4-10 mois), les besoins sont de 29 grammes par jour. Les juvéniles (11-17 mois) ont besoin de 48 à 50 grammes par jour.

THRÉONINE

La thréonine est un acide aminé important pour le tube digestif et l’absorption des nutriments. Entre 60 et 90 % de la thréonine alimentaire est utilisée par les tissus de l’intestin.

La thréonine est nécessaire pour la production des protéines mucinales qui forment une barrière protectrice dans les intestins. Lorsque la thréonine alimentaire est faible, elle est prioritaire pour la production de mucine et peut ne pas être disponible en quantité suffisante pour participer à la croissance musculaire ou la synthèse protéique[2]

Une supplémentation en thréonine peut être utile pour les chevaux susceptibles d’avoir des problèmes intestinaux. Les régimes riches en céréales donnés aux chevaux de performance peuvent provoquer des déséquilibres microbiens qui blessent la muqueuse intestinale et conduisent à des ulcères.

Une supplémentation en thréonine pourrait aider ces chevaux à gérer des régimes à haute teneur en céréales et à améliorer l’absorption des nutriments, ce qui améliorerait leur santé et leur endurance.

Selon le rapport NRC, un cheval de 500 kg à l’entretien a besoin de 17 grammes par jour de thréonine pour une synthèse optimale des protéines. [1]

Les chevaux en exercice ont une plus grande demande de synthèse de protéines pendant la récupération de l’exercice. Ils ont besoin de 19 à 22 grammes de thréonine par jour selon l’intensité de leur travail.

Les animaux en croissance ont également des besoins plus importants. Pour un cheval sevré de 170 kg (4-10 mois), le besoin en thréonine est de 18 g par jour. Pour un animal d’un an (11-17 mois), les besoins sont de 29 g par jour.

MÉTHIONINE

La méthionine est un précurseur important pour la production du glutathion, un antioxidant. Les chevaux souffrant de niveaux inadéquats de cet acide aminé pourraient présenter des signes de stress oxydatif, y compris une récupération lente après l’exercice ainsi que des maladies plus fréquentes.

La méthionine contribue à la bonne santé des articulations, du tissu conjonctif, du cartilage et des sabots. Elles peut renforcer la structure des sabots faibles.

La méthionine est convertie cystéine, un acide aminé contenant du soufre qui aide les protéines à maintenir leur structure. Elle est particulièrement importante pour la formation de la glucosamine, du collagène et de la kératine, des protéines nécessaires pour les articulations, le tissu conjonctif et les sabots.

La méthionine est également convertie en s-adénosyl-L-méthionine (SAM), qui est une source de méthyle importante dans toutes les cellules. Elle fournit un groupe méthyle (un carbone auquel sont attachés 3 atomes d’hydrogène) à de nombreux composés comme l’ADN et les protéines, ce qui modifie leur activité.

Le rapport NRC (2007) estime qu’un cheval de 500 kg à l’entretien a besoin de 7,5 grammes de méthionine par jour.

Les chevaux en pleine croissance ont besoin de 8 à 11 grammes par jour selon l’intensité de l’exercice. Les chevaux en pleine croissance ont besoin de 8 à 10 grammes au total selon l’intensité de l’exercice.

Informations complémentaires

Format

1 Kg, 5 Kg

Titre

Aller en haut