Guêtres : Veredus – Modèle Open Front Mouton

AccueilChevalÉquipements - ChevalProtections de travailGuêtres et protège-bouletsGuêtres : Veredus – Modèle Open Front Mouton
AccueilChevalÉquipements - ChevalProtections de travailGuêtres et protège-bouletsGuêtres : Veredus – Modèle Open Front Mouton

Guêtres : Veredus – Modèle Open Front Mouton

294.95 $

Rupture de stock

Guêtres Veredus Open Front Mouton

Rupture de stock

Description

Guêtres à double ventilation en peau de mouton techno. «Save the Sheep», la nouvelle ligne en peau de mouton techno, est sans cruauté envers les animaux. La doublure est un tissu synthétique, exempt de tout dérivé animal. La peau de mouton techno offre de nombreux avantages:

  • Il se lave facilement et sèche rapidement, tandis que la vraie peau d’agneau nécessite un entretien considérable et prolongé
  • Le sable emprisonné sort facilement de la maille large et douce, ce qui minimise le risque d’abrasion de la jambe
  • Il est plus confortable et plus confortable que le cuir d’agneau naturel
  • Il reste beau plus longtemps, tandis que la vraie peau d’agneau a tendance à se dessécher, à devenir raide et à jaunir.

Guide de dimension : Pour choisir la bonne taille, il est nécessaire de mesurer la circonférence de l’os du canon avant. Prenez un ruban à mesurer et enroulez-le autour du milieu de l’os du canon sans trop serrer pour prendre la mesure.

Circonférence de l’os du canon avant

Petit : 17 cm – 20 cm (6,5 à 9 pouces)
Moyen : 20 cm – 23 cm (9 à 10 pouces)
Grand : Plus de 23 cm (plus de 10 pouces)

Si vous achetez une protection pour les pattes arrière, la mesure est normalement prise sur le membre avant. Il est en effet très rare qu’entre les pattes avant et arrière, il y ait une telle différence pour exiger des bottes de tailles différentes. Beaucoup de gens pensent que la protection doit couvrir tout le tendon fléchisseur profond, même jusqu’au carpe (le genou). Non seulement la partie du tendon la plus exposée au traumatisme est la plus basse, mais une protection trop haute ne ferait que déranger le tendon lors de la flexion, en particulier lors du saut.